La Langouste commune

La langouste d’Europe a été découverte en 1787, on l’appelait sauterelle de mer. Cette animal peut atteindre 50 cm de long. Sa deuxième paire d’antennes est plus longue que son corps qui est recouvert par une carapace rougeâtre et brunâtre avec 2 tâches jaunâtre sur chaque segment abdominal. Les pattes et les antennes sont rayées de brun et de jaune. La tête est couverte de fortes épines et porte deux yeux composés à facettes protégés par deux cornes frontales triangulaires, deux petites antennes (antennules), deux antennes dirigées vers l’arrière. deux mandibules broyeuses et quatre mâchoires à lames coupantes. La respiration se fait par des branchies.

Photo d'une langouste
Langouste

La langouste n’a pas de pinces, elle ne peut donc être confondue avec son cousin germain le homard (Homarus gammarus) qui se distingue avec ses deux énormes pinces.

Son lieu de vie, sa nourriture

On la trouve le plus souvent sur le substrat rocheux à une profondeur de 10 à 80 m. Elle s’abrite dans la roche et ne elle ne laisse dépasser que ses antennes. Elle se nourrit d’algues, d’invertébrés, d’échinodermes, de mollusques, de crustacés et de spongiaires, très peu de poissons.

Pour lutter contre une pêche excessive de cet animal, la langouste est protégée par des textes internationaux (convention de Berne : annexe 3).

Photo d'une langouste Liban
Langouste dans son habitat
Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page