Le Syngnathe à pointillés

Le syngnathe pointillés (Corythoichthys schultzi) est un poisson osseux, ressemblant à un hippocampe droit, d’ailleurs ils sont de la même famille des Syngnathidae qui comprend 50 genres et 220 espèces dans le monde. Cet animal vit discrètement, caché dans son environnement grâce à son mimétisme dans les fonds de sable, les cailloutis abrités, les secteurs récifales dégradés et les lagons peu profonds en mer Rouge et en Indo-Pacifique jusqu’à une profondeur de 30 mètres.

Photo d'un syngnathe à pointillés
syngnathe pointillés (Corythoichthys schultzi)

Son corps très allongé et serpentiforme mesure entre 15 et 18 de centimètres. Le jaune est prédominant sur tout le long de son corps avec des cercles et des taches marrons et des taches noires sur son museau translucide tubuleux. Le syngnathe a de grands yeux noirs bordés d’un contour blanc et sa petite nageoire caudale reste souvent repliée. Il se déplace par ondulation grâce à ces nageoires. Cet animal est carnivore, il se nourrit de très petites espèces comme des petits crustacés pélagiques, nageurs ou planctoniques tel que les crevettes mysidacées ou des larves qu’il aspire avec son museau.

C’est le mâle qui couve les œufs

Photo d'un syngnathe à pointillés de profil gauche

Comme les hippocampes, le syngnathe a une caractéristique remarquable, son mode de reproduction est unique. Précisons tout d’abord que la reproduction des syngnathes, comme des hippocampes sont synchronisées par les grandes marées qui elles-mêmes sont associées aux phases de la lune. Après un rituel nuptial entre les courtisans, la femelle confie les œufs au mâle, entre 200 et 400 qu’il met dans une poche formée par des feuillets dermiques abdominaux. Là, les œufs sont fécondés par le sperme du mâle qui circule par des canalicules et qui arrive dans les tissus gonflés de l’enveloppe incubatrice. Autrement dit, le mâle est enceint et il incube ses œufs durant plusieurs semaines. Dès que les petits ont atteint un certain stade de développement, le mâle libère les œufs grâce à de violentes contractions. Alors, les alevins nagent vers la surface pour commencer par une vie pélagique.

Malheureusement, cette espèce comme les hippocampes est chassée pour la pharmacopée Asiatique.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page