Le Pagure ou Bernard l’Ermite

Photo d'un bernard l'hermite
Bernard l’Hermite

Le pagure, plus connu sous le nom de Bernard l’Ermite (Pagurus bernhardus) est un crustacé, Son nom vient du grec Pagauros qui signifie : qui a la queue en forme de cône. Ce crustacé vit du bord de mer jusqu’à 140 mètres de profondeur sur les fonds sableux, rocheux et les prairies de zostères (plantes aquatiques marines). On peut le trouver en mer du Nord, en mer Atlantique, en mer Méditerranée et le long des côtes d’Amérique du Nord.

Il nettoie les fonds marins

Le pagure est un charognard, il se nourrit principalement d’animaux morts ainsi que de débris de végétaux. Il est très utile car il nettoie les fonds marins. Il possède 10 pattes, les 3 paires avant dont les deux pinces lui servent à se déplacer. Son avant dernière paire de pattes lui sert à accrocher sa coquille, et sa dernière paire arrière l’attache à l’axe de sa coquille. Son corps adulte mesure entre 35 et 100 mm de long, son ventre est sans protection, ce qui le rend vulnérable. Cet animal possède la protéine qui le rend fluorescent.

Photo d'un pagure fluorescent
Pagure fluorescent

Le Bernard l’Ermite partage souvent sa coquille avec une anémone qui se nourrit des restes des repas du crustacé. En échange, l’anémone lui offre sa protection sous ses tentacules urticantes. Cet espèce se reproduit que lorsqu’elle quitte momentanément sa coquille trop petite pour en trouver une plus grande. La femelle ovipare (qui pond des œufs) se reproduit dans l’eau après avoir muée. Les larves appelées Zoé, subissent une transformation.

Dans certains pays, il est interdit de ramasser des coquillages afin de ne pas priver d’abris les Bernard l’Ermite.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *