Le Congre

Le Congre commun (conger conger) signifie en latin « anguille de mer ». Son anatomie serpentiforme fait de cet animal une mauvaise réputation. Pourtant le jour le congre se cache dans les failles, les roches et les épaves. En général on ne voit que sa tête mais cet espèce peut mesurer jusqu’à 2 m de long, parfois plus et son poids peut atteindre 60kg. Ces sorties le jours sont rares, pour le voir nager et l’observer, il faut attendre la nuit car ce prédateur vorace se nourrit de poissons, de crustacés et de céphalopodes. On le trouve dans toutes les eaux Atlantiques du Sénégal au cercle polaire ainsi qu’en Méditerranée.

Congre

Le congre est caractérisé par un corps à l’aspect rubané, il a un corps très allongé qui peut aller du gris clair au brun foncé. Ses nageoires caudales, anales et dorsales sont réunie. Les nageoires pelviennes sont absentes chez ce poisson. Sa tête est aplatie et ses mâchoires sont puissantes.

Sa reproduction

L’anguille de mer est une espèce ovipare, les œufs et le sperme sont éjectés dans le milieu extérieur et la fécondation est externe. La maturité sexuelle est atteinte vers 8 ans et leur reproduction ne se fait qu’une fois dans leur vie. Le congre meurt après s’être reproduit. Cet animal effectue des longues migrations pour aller pondre sur les grands fonds entre 2 000 et 4000 m. La femelle produit des millions d’œufs qui donneront naissance à une larve très particulière, la larve Leptocéphale. Les larves dérivent dans le plancton durant 1 à 2 ans puis se transforme en alevins à l’approche des côtes puis ils grandissent.

Cet animal est curieux et ne représente pas de réel danger mais comme la murène il peut devenir agressif et ses morsures peuvent blesser profondément s’il se sent menacé ou blessé mais ses attaques sont rares. Il faut donc le laisser tranquille.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page