La Seiche flamboyante

La seiche flamboyante (Metasepia pfefferi) est un animal insolite, intriguant, qui cache un grand secret derrière son manteau ovale très large de couleur violacé, iridescent bordé de jaune ; mais voyons d’abord où elle vit. vous la trouverez dans les eaux tropicales Indo-Pacifiques, en Australie, aux Philippines, en Malaisie, en Indonésie et au sud de la Nouvelle-Guinée. Elle fréquente les fonds sableux jusqu’à une profondeur de 90 mètres.

Photo d'une seiche flamboyante gros plan avant
Seiche flamboyante (Metasepia pfefferi)

Ce céphalopode mesure une dizaine de centimètres et compte 120 espèces qui peuplent les fonds marins aussi bien que les récifs coralliens, mais il est le seul à préférer la marche à la nage et pour cause, cette seiche possède de longs bras, un os court et un manteau très large qui l’empêchent d’être en flottabilité, c’est donc une très mauvaise nageuse. Les ventouses sont disposées en quatre rangées. L’un des bras du mâle, modifié pour la fertilisation, appelé hectocotyle, se situe sur le bras ventral gauche.

Cet animal s’adapte vite à son environnement, il est doté d’une grande intelligence. Ce mollusque utilise le mimétisme qui lui permet de se protéger de ses prédateurs mais aussi d’être à l’affût de ses proies. D’ailleurs, à contrario de beaucoup de céphalopodes, il chasse le jour. Mais ne nous y trompons pas, la seiche flamboyante a de très bons yeux pour repérer ses proies, d’ailleurs on aperçoit très facilement ses grands yeux noirs ce qui en fait un chasseur redoutable pour les poissons et les crustacés.

La reproduction

La copulation se fait vis à vis en introduisant un spermatophore dans une poche de la face intérieure de la femelle. Avec le sperme, la femelle fertilise ses œufs qui sont pondus individuellement et placés dans des crevasses ou des rebords de corail. La femelle essaie de protéger ses œufs des prédateurs en les cachant le plus possible avec ce qu’elle trouve. Juste après la ponte, les œufs sont blancs puis deviennent translucides avec le temps, ce qui permet de voir clairement l’embryon à l’intérieur. Dès la naissance, les jeunes utilisent leur camouflage.

Photo d'oeufs de seiche flamboyante
Oeufs de seiches flamboyantes

Un animal hautement toxique

Et oui, le secret de cet animal est sa dangerosité. Sous ses airs lumineux, la seiche flamboyante qui se déplace lentement est hautement toxique de par ses tissus musculaire. Son venin est extrêmement nocif, il est souvent comparé au venin de la pieuvre à annaux bleus qui est mortel. Comme souvent chez les espèces colorées et lumineuses, elles cachent bien leur secret. Pour cette raison, cet animal n’est donc pas pêché.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page