La Saupe

La saupe (Sarpa salpa) est un poisson facilement reconnaissable de par ses dix à douze lignes jaune vif qui traverse son corps de couleur gris à verdâtre avec une petite tache noire près des pectorales. Elle a une petite bouche avec une dentition proéminente et des yeux assez gros. Cette espèce vit en Méditerranée, en Atlantique, en Manche, en mer du Nord, dans le golfe de Gascogne, dans le détroit de Gibraltar, aux îles Canaries et au Cap-Vert. La saupe vit dans peu d’eau, à la lumière de la surface et à 20 mètres de profondeur dans la posidonie (Posidonia oceanica), sur les fonds rocheux et on la trouve également souvent près des plages. Elle vit en bancs accompagnée généralement de sars et de rougets.

Nourriture et reproduction

Ce poisson est herbivore, il se nourrit de végétaux, d’algues et de feuilles de posidonie. Les juvéniles mangent quant à eux des petits crustacés et broutent les algues de la posidonie qui est leur refuge. Ils ont une apparence plus claire que les adultes et plus brillante.

La saupe est hermaphrodite protandre car elle change de sexe durant sa vie, les petits sont d’abord mâle les trois premières années, ils mesurent alors jusqu’à 21 cm, puis la quatrième année, ils deviennent femelle et mesurent entre 26 et 28 cm. La reproduction est sexuée, elle a lieu au printemps et en automne.

La saupe est un poisson qui ne se laisse pas beaucoup approcher, il faut donc rester à distance ou venir très progressivement si vous voulez bien l’observer. Attention, cet animal peut être source d’intoxication alimentaire en raison de sa nourriture. Elle consomme des algues qui peuvent produire des effets indésirables.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page