La Dorade Royale

La dorade royale (Sparus aurata) est un poisson appartenant à la famille des Sparidae. Ce poisson très prisé des consommateurs provient en grande partie de l’élevage mais on le trouve en Méditerranée,  en Atlantique, en mer du Nord, en Scandinavie et au Sénégal. Cet animal est reconnaissable grâce à son bandeau frontal entre les deux yeux, son dos est grisâtre, plutôt beige chez les jeunes. Le bord postérieur de sa queue est sombre, sa bouche est robuste et sa taille varie entre 50 et 70 cm.

Photo d'une dorade royale
Dorade Royale

Mode de vie

La dorade royale est hermaphrodite c’est à dire qu’elle naît mâle et devient femelle dans sa troisième année de vie.  Elle vit dans des fonds côtiers de moins de 150 mètres de profondeur, elle affectionne le sable, les roches, les estuaires, les eaux saumâtres. Elle est solitaire mais vit parfois en groupe.

Son alimentation

La dorade royale est un poisson carnivore qui se nourrit principalement de crustacés et de mollusques mais elle s’intéresse également aux oursins, , aux vers ou aux céphalopodes. Ces puissantes molaires lui permettent de broyer les coquilles de moules et d’huîtres.

Le nom dorade est un nom vernaculaire ou nom commun donné à une ou plusieurs espèces animales ou végétales dans son pays ou sa région d’origine. Dans ce cas, différentes espèces utilisent le nom de dorade, à savoir :

  • Dorade australe – Spondyliosoma emarginatum
  • Dorade de chine – Carassius auratus auratus
  • Dorade coryphène – Coryphaena hippurus
  • Dorade grise – Spondyliosoma cantharus
  • Dorade japonaise – Pagrus major
  • Dorade marbrée – Lithognathus mormyrus
  • Dorade rose – Pagellus bogaraveo
  • Dorade sébaste (Rascasse) – Sebastes mentella
  • Petite dorade coryphène – Coryphaena equiselisM

Ce poisson est soumis à une maille légale de capture en France valable pour tous les pêcheurs professionnels et plaisanciers. Cette maille diffère selon le lieu de capture et le moyen de prélèvement. En Méditerranée, la maille légale de capture est de 23 cm pour la chasse sous marine ou la pêche à la canne.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page