L’Araignée de mer

L’araignée de mer de Méditerranée (maja squinado) est bien connue des plongeurs, mais aussi des amateurs gustatifs de crustacés. Sa couleur varie du brun rouge au brun jaune et peu lui servir de camouflage. Pour passer inaperçu, les juvéniles se recouvrent le plus souvent d’algues, d’éponges, d’anémones et de petits crustacés qui sont plus difficiles à voir. On trouve cette espèce en Atlantique et en Méditerranée.

Araignée de mer

Sa carapace bombée et arrondie peut mesurer jusqu’à 25 cm de long et 18 cm de large. Sa première paire de pattes est plus large et munie de pinces. Les 4 autres sont plus fines et recouvertes de petites soies. Les yeux se rétractes entièrement. Ses antennes sont munies de petites épines et sont assez larges. Cette espèce mue à chaque fois Qu’eIle grandie, mais contrairement aux autres crustacés, la mue s’arrête un jour, ce qui a pour conséquence l’arrêt de sa croissance, la non dégénérescence des pattes perdues en cours de migration et le raccourcissement de la durée de sa vie.

Sa nourriture

Son alimentation est variée, elle mange des algues, des oursins, des ophiures, des étoiles de mer, des crustacés, des mollusques ou des poissons morts. L’araignée est au menu du poulpe, du homard et des poissons carnassiers pour les jeunes. 

Sa reproduction

Les femelles pondent entre 50.000 et 500.000 oeufs selon leur taille. Les oeufs sont portés par la femelles au moins 3 moins jusqu’à l’éclosion. Après la ponte, il faut attendre encore 6 à 7 semaines pour l’éclosion des oeufs. Les larves sont pélagiques.

Photo d'une raignée de mer
Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page